Centre BRAIN-MOOVE

Centre de Stimulation Neuro-Fonctionnelle Chiropratique.

ST MALO / BRETAGNE / FRANCE

Chiropracteur

Centre de réhabilitation

NEURO-FONCTIONNELLE 

Le Centre

LA PHILOSOPHIE

Le centre de réhabilitation en Neurologie Fonctionnelle a pour objectif de promouvoir une démarche novatrice, celle de mettre en avant l’avancée des neurosciences , de la recherche en neurologie, et de l’appliquer au service de la réhabilitation des troubles posturaux moteurs et de la réhabilitation des troubles fonctionnels cérébraux.

Ce centre est né de la volonté de Raphaël ROYER, d’associer son expérience en réhabilitation et en Chiropratique, et sa connaissance en Neurologie Fonctionnelle, au service de ces troubles souvent complexes et incomplètement accompagnés médicalement.

Les diverses approches sont utiles, elles peuvent dialoguer et se compléter les unes les autres pour un meilleur service au patient.

LES INTERVENANTS

Raphaël ROYER (Directeur)

Après avoir soutenu son mémoire de fin d'études Chiropratique en 2003, il est diplômé de l'IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropratique) en 2004 et de l'ECU (European Chiropractic Union). 

Passionné du corps humain, de physiologie et de neurosciences, Raphaël ROYER a suivi pendant 6 ans, les cours de Post-Doc du Carrick Institut à Londres et Amsterdam notamment, ainsi qu’aux USA. Il continue régulièrement à se former et à progresser dans la compréhension de cette matière.

Il a reçu le Diplomate of American Chiropractic Neurology Board (DACNB) en 2010, et la même année a été certifié en technique Cox Flexion-distraction Chiropractic Care au NUHS (NationalUniversity of Health Sciences Campus/ Lombard Chicago IL).

Membre fondateur et enseignant à l'AFENF (Association Franco-Européenne de Neurologie Fonctionnelle) en 2011 ; association destinée à enseigner aux chiropracteurs les bases de la Neurologie Fonctionnelle et leurs applications.

Il est aussi Membre de l’International Association of Fonctional Neurology & Rehabilitation (IAFNR).

Il s’intéresse, depuis le début de sa formation en neurologie fonctionnelle, aux cas complexes (dystonie, tremblements, syndrome d’Asperger, troubles de l’équilibre…) .

 

Myriam EONO

Psychologue clinicienne, Myriam EONO réalise ses études de psychologie à l’Université de Haute Bretagne à Rennes de 1976 à 1981.
Elle obtient son D.E.S.S. (diplôme d’études supérieures spécialisées) en juin 1981.
Elle exerce d’abord en institution médico-éducative ; puis de 1984 à 2008 auprès de publics jeunes et adultes en insertion sociale et professionnelle (accompagnements individuels et collectifs, coordinations d’action d’insertion, bilans de compétences).

En 2005, elle ouvre en parallèle une consultation en cabinet libéral en tant que psychologue clinicienne à Dinan-Taden (22) – pour s’y consacrer totalement depuis 2008. Elle conserve son partenariat avec la mission locale de Dinan comme psychologue vacataire ; ainsi qu’avec le centre social de Dinan et différents établissements scolaires en tant qu’intervenante-conférencière dans le cadre d’accompagnements à la parentalité.

En 2005, elle rencontre l’Hypnose Médicale (hypnose Ericksonienne). Une rencontre qui s’ajuste à l’une des constantes de sa pratique : la prise en compte et l’accompagnement de chaque individu dans sa globalité « corps et esprit », sa réalité « sociale-familiale-professionnelle-personnelle » et son unicité : chaque individu étant unique. Elle débute alors une formation de 2 ans « Hypnose et Thérapies Brèves » avec L’Institut Emergences de Rennes dont le directeur, le Docteur Claude Virot est aujourd’hui président de la Société Internationale d’Hypnose. Formation qu’elle affine ensuite en intégrant la formation de formateurs en hypnose de l’Institut Emergences ; et participe à différents congrès médicaux sur l’hypnose (notamment : hypnose et douleur).

L’hypnose médicale est devenue un outil enrichissant sa pratique professionnelle au quotidien.

Elle rencontre Raphaël Royer fin 2012. Lorsque celui-ci évoque son projet de création du centre de réhabilitation en neurologie fonctionnelle, l’idée d’un partenariat vient s’imposer naturellement.

Muriel BAUBAN

Vous accueille au Centre de Réhabilitation Neuro-fonctionnelle et par téléphone au 06.84.81.87.21 du mardi au vendredi de 9h à 13h.

Forte de son expérience en pédagogie infantile, elle réalise l'interface entre les patients et les praticiens du Centre.
Vous renseigne sur le fonctionnement du Centre CRNF Brain-Moove, le déroulement des cures, les tarifs...
Recherche avec les  patients une solution adaptée pour proposer des rendez-vous  en adéquation avec leurs obligations tout en respectant la déontologie du Centre.
Prend en charge les patients pour la réalisation d'ateliers de stimulation, dans le cadre de protocole de soins préconisés par Mr Royer, tout en attachant une attention particulière au bien être des patients, à leur fatigabilité, ainsi qu'à la compréhension des consignes pour le bon déroulement des soins.
Assure la transmission d'information suite au déroulement des ateliers et aux échanges avec les patients.

Intervenants extérieurs

 

Raphaël ROYER

LES ORIGINES

Raphaël ROYER décide d’aller se former dans deux centres : l’un dirigé par le dr R. Turmel au Québec, et l’autre dirigé par le dr R. Van Der Kuil, aux Pays-Bas.

Les résultats obtenus sont plus que singuliers, et vont même au-delà des espérances initiales. Ils sont en complète adéquation avec les résultats de la clinique de neurologie fonctionnelle à Atlanta.

L’un de ses amis, médecin rééducateur, lui narre ces scènes de joie quand il emmène, avec son association nautique, des personnes handicapées en bateau. Le tangage et le roulis leur apportent des sensations plaisantes.
Les mouvements induits par l'appareil gyroscopique « gyrostim » permettent des mouvements de tangages et de roulis beaucoup plus intenses et plus importants que les mouvements d’un voilier. Ils sont surtout beaucoup plus ciblés et plus précis. Et les résultats au niveau du fonctionnement cérébral interpellent le chiropracteur qu’il est. Associer une forme de stimulation vestibulaire à un travail neuro-moteur, et cognitif est une nouvelle approche thérapeutique.

D’autre part, un autre domaine s’ouvre à lui, le jour où il rencontre deux kinésithérapeutes spécialisés en neuro-pédiatrie : Hugues Lagache & Anne Deleruelle. Leurs expériences se basent sur le travail d’un neuro-pédiatre Tchèque: Vaclàv Vojta.

Ce travail de réhabilitation neuro-pédiatrique essentiellement permet de :

  • Stabiliser des cas complexes d’incoordination musculaire , dans le cadre notamment d’infirmité cérébrale,
  • Promouvoir une acquisition de schémas posturaux nécessaires aux mouvements complexes de la vie quotidienne.
  • Accompagner les enfants polyhandicapés et leurs parents dans une compréhension des postures nécessaires et de leurs retentissements développementaux.

Cet apprentissage permettant d’acquérir des mouvements plus complexes et plus coordonnés, peut être appliqué à des adultes aussi bien qu’à des nourrissons ou des enfants polyhandicapés.
Stimuler de manière active un muscle mais aussi et surtout un schéma posturo-moteur est tout à fait intéressant et complémentaire des différentes approches actuelles. 

2002 : Alors même qu’il termine ses études de chiropracteur, deux de ses professeurs (Charles Nelson, et Denis Alemi) lui parlent d’une nouvelle spécialité aux USA : la « Neurologie Fonctionnelle ». Celle-ci est réputée la plus difficile et la plus complexe dans la profession. Mais l’enthousiasme de ces deux professeurs quant à l’ouverture que cela a pu apporter dans leurs pratiques quotidiennes et leurs compréhensions des patients, le force à s’y intéresser.

Depuis 2002, et de manière plus régulière entre 2004 et 2010, Il s’est attelé à effectuer cette formation post-doctorale au Carrick Institut, d’abord à Amsterdam, puis à Londres, enfin à Atlanta (Life University).

En 2011, à Phoenix, lors d’un congrès de l’IAFNR (International Association of Functional Neurology & Rehabilitation), Le Pr Frederic Carrick décrit ses expériences avec le Gyrostim, et les résultats qu’il obtient chez de nombreux patients ayant eu des commotions cérébrales.

Le Gyrostim est né de l’amour d’un père, Kevin Maher, pour sa fille souffrant d’infirmité motrice cérébrale depuis l’âge de ses 3 mois.
Après avoir entendu leur docteur leur conseiller de mouvoir leur fille dans l’espace afin de stimuler son système vestibulaire, plusieurs fois par jour et ce de manière intensive, Kevin Maher, commence à réfléchir à un appareil permettant cela mais de manière sécurisante : le prototype du Gyrostim est né !! La fille Maher fait alors des progrès énormes.

L’un des patients du Pr F. Carrick, et non le moindre, fut le joueur n°1 mondial de Hockey. Le rétablissement spectaculaire de ce joueur fait le buzz outre-atlantique. Mais malheureusement, la nouvelle passe complètement inaperçue dans la vieille Europe.